Saint-Nicolas

Avion nicolas 4Généralités

Elle est accessible en vedette, pendant l'été, depuis Concarneau, Fouesnant, Bénodet ou Loctudy.

On y trouve un vivier construit en 1872, deux restaurants et plusieurs maisons construites dans les années 1970, utilisées comme résidences d'été.

Les derniers habitants permanents ont quitté l'île au début des années 1960.

Caractéristiques

C'est là que les vedettes accostent pour débarquer les passagers. Malheureusement pour eux, les touristes ne pourront pas visiter les autres îles de l'archipel.

Localisation dans l'archipel

Superficie : 21 hectares

Population :

Longitude : 47° 46' 500" N

Latitude : 04° 01' 750" W

Pour en savoir plus

Venir à St Nicolas :

Si vous ne disposez pas de bateau ou autre pour aller aux Glénan, vous pouvez toujours contacter des compagnies qui assurent la traversée régulièrement :

Vedettes de l'Odet à Bénodet 02 98 57 00 58
Glenn vedettes à Concareanu 02 98 97 10 31

Il est aussi possible d'affréter un navire pour aller aux Glénan ou faire de la pêche en mer :

Patrice Bodé : 02 98 50 69 01

Manger et boire à Saint-Nicolas :

Deux établissements permettent de se restaurer et de se désaltérer sur l'île de Saint-Nicolas :

les Viviers

Et la Boucane.

Une réserve naturelle :

L'île abrite une espèce botanique unique au monde, le narcisse des Glénans, qui a justifié la création d'une réserve naturelle d'un hectare et demi.

Les oiseaux sont également nombreux à faire escale dans ce petit paradis :le goéland argenté, brun ou marin, l'huîtrier pied, le grand cormoran et le cormoran huppé, le grand gravelot...
Les viviers :

En 1870 construction d'un vivier à crustacés (homards, langoustes, crabes). Les pêcheurs y déposent leurs captures qui seront vendues à Paris. Aujourd'hui les viviers sont la propriété de Jean Castric. Les crustacés sont servis dans son restaurant qui surplombe les viviers.

La boucane :

Un abri pour le canot de sauvetage a été construit en 1881. On avait nommé le bateau de sauvetage : ALPHONSE BUQUET. On avait construit des rails pour pouvoir glisser plus facilement le bateau à la mer. Quelques années plus tard l'abri du canot de sauvetage a été transformé en restaurant.